Leicester et Vardy détruisent Manchester City

Leicester et Vardy détruisent Manchester City


Méconnaissable depuis son titre de champion d'Angleterre, Leicester a coulé Manchester City 4-2 avec un triplé de Vardy. Après la défaite face à Chelsea, les questions commencent à entourer Pep Guardiola.

Manchester City sortait d’une déconvenue face à Chelsea le week-end passé et voulait se racheter lors du déplacement à Leicester. Sauf que tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu, loin de là même car il a vécu un cauchemar. La faute à un Leicester décidément imprévisible. Après son titre inattendu la saison passée, il vit un début d’exercice plus que compliqué. 16e au coup d’envoi de la rencontre, les Foxes n’ont plus connu la victoire en Premier League depuis 5 rencontres mais ça c’était avant la rencontre, car ils ont écrasé les hommes de Guardiola 4-2 !
Ce résultat est très surprenant mais il faut dire que le coach catalan devait faire sans Otamendi, Agüero et Fernandinho. Dans une défense remaniée donc avec Sagna et Zabaleta sur les côtés, et Stones associé à Kolarov dans l’axe, les Citizens ont coulé dès le coup d’envoi de la rencontre. Après un échange entre Mahrez et Slimani, ce dernier servait idéalement Vardy pour l’ouverture du score (1-0, 3e). Leicester débutait la rencontre de la meilleure des manières et Vardy mettait fin à une disette de 741 minutes sans marquer en championnat. Deux minutes plus tard, c’est Andy King qui trompait la vigilance de Bravo (2-0, 5e).

Le terrible réveil de Vardy

Manchester City débutait de la pire des manières mais n’avait pas encore touché le fond. Durant cette première mi-temps, le club n’a jamais montré un élan de rébellion pour essayer de revenir dans la partie. Après une reprise de Slimani non-cadrée (12e), Vardy y allait de son doublé grâce à une magnifique offrande de Mahrez dans le dos de Stones (3-0, 20e). City prenait l’eau de toute part avec cette parade de Bravo sur ce tir enroulé de Mahrez (23e). Slimani s’essayait une dernière fois dans ces 45 premières minutes sans accrocher le cadre (45e+2). Méconnaissable, le club de Guardiola se devait de revenir avec d’autres intentions, au moins pour sauver l’honneur.
Effectivement les Sky Blues sont revenus avec un tout autre visage. Plus conquérants, ils prenaient possession de la moitié de terrain adverse pour ne plus jamais la lâcher. Seulement dominer n’est pas gagner. Les occasions s’accumulaient sans jamais se concrétiser. Il y avait bien cette triple opportunité avec Kolarov et De Bruyne mais le Belge ne cadrait pas sa frappe (50e). Sur cette remise intelligente d’Iheanacho, Gündogan frappait lui aussi à côté (57e). Les changements (Yaya Touré, Sterling et Nolito contre Iheanacho, Navas et Gündogan) n’apportaient pas grand-chose de plus. En fin de rencontre, Vardy profitait d’une erreur de Stones pour inscrire son triplé (4-0, 78e). Les réductions du score sur coup-franc de Kolarov (4-1, 81e), puis de Nolito (2-4, 90e) n’étaient qu’anecdotiques. Les Foxes remontent à la 14e place quand City est 4e avec beaucoup d’interrogations dans les têtes.
Fourni par Blogger.