Liverpool domine facilement Stoke City (4-1) et reprend la deuxième place

Liverpool domine facilement Stoke City (4-1) et reprend la deuxième place



Liverpool n'a pas été trop inquiété par Stoke City mardi et s'est imposé 4-1 pour le compte de la 18e journée du championnat. Menés dès la 12e minute, les hommes de Jürgen Klopp ont pu profiter de la fébrilité défensive des Potters pour faire la différence grâce à Lallana, Firmino, Imbula (c.s.c) et Sturridge. Les Reds reprennent la 2e place du classement, à six points de Chelsea.

Face à une équipe de Stoke entraînée par un coach qui n'a jamais gagné à Anfield, et contre qui les Reds restaient sur cinq victoires en six matchs, il ne pouvait pas arriver grand-chose à Liverpool. Dans l'obligation de s'imposer après la douzième victoire de rang de Chelsea en Premier league, lundi, Liverpool a mis la manière face à Stoke City (4-1) pour revenir à six points des joueurs d'Antonio Conte. Ce succès permet aussi de maintenir City et Arsenal respectivement à un et trois points.
La promenade de santé auait pourtant bien pu ressembler à une soirée cauchemardesque. Pas dangereux mais tout en maîtrise, les Reds ont concédé l'ouverture du score sur la première opportunité des Potters, quand Walters (12e, 0-1) a pris le dessus sur Lovren pour ajuster Mignolet de la tête. Derrière, les joueurs de la Mersey ne se sont pas affolés, conscients, sans doute, que Stoke ne gagne plus après avoir ouvert le score. Lors des deux derniers matchs au cours desquels ils ouvrent le score, les joueurs de Mark Hugues n'ont jamais gagné. Le compteur est maintenant passé à trois rencontres.

Stoke était trop fébrile défensivement

Sur un déboulé côté gauche de Pieters, Clyne a sauvé les siens grâce à un retour défensif en catastrophe, privant très certainement les Potters du break. A ce moment, Stoke a laissé passer sa chance. La meilleure attaque du championnat s'est ensuite mise en route pour inverser la tendance. D'abord par Adam Lallana, lequel s'est appuyé involontairement sur Glen Johnson (35e) pour égaliser du gauche, puis par Firmino (44e), dont la frappe croisée du droit a embrassé les deux poteaux de Grant avant d'entrer.
Le Brésilien, mis en cause publiquement pour conduite en état d'ivresse présumée après les fêtes de Noël, a parfaitement répondu. L'accolade que lui a donné Jurgen Klopp à sa sortie montre que le technicien allemand ne lui en veut visiblement pas. L'ancien coach de Dortmund a d'ailleurs profité du break de son équipe, réussi grâce un but contre son camp d'Imbula sur un centre d'Origi (59e), pour relancer Daniel Sturridge, lequel avait manqué quatre matchs de Premier League sur blessure. Profitant d'une mauvaise passe en retrait de Shawcross pour son gardien, l'Anglais a récupéré, dribblé Grant, puis conclu dans le but vide, scellant le succès des Reds. Son retour en forme tombe à pic puisque les Reds accueilleront City samedi. Une autre paire de manche.


Fourni par Blogger.