Du mouvement, il va y en avoir à l’Olympique de Marseille. Le club phocéen va vivre le premier mercato de son histoire sous l’ère Frank McCourt, et le propriétaire américain ne devrait pas se faire prier pour imposer sa patte sur le groupe olympien. Avec son entraîneur Rudi Garcia, son directeur sportif Andoni Zubizarreta, et son président Jacques-Henri Eyraud, le Bostonien s’apprête à faire chauffer la carte bleue pour renforcer un groupe qui a déjà su se hisser à une belle sixième place au classement du championnat de France de Ligue 1 à mi-parcours.
Et d’après L’Équipe, le montant de l’enveloppe allouée aux transferts pour cet hiver est d’ores et déjà connu. En effet, le quotidien assure dans ses colonnes que les dirigeants phocéens sont prêts à débourser pas moins de 75 M€ dès cet hiver afin d’enrôler quelques recrues ! Une somme importante qui témoigne des ambitions certaines de l’OM dans les jours et semaines à venir. Reste à savoir pour enrôler qui. En défense, pour le poste d’arrière gauche, la priorité reste Jordan Amavi, mais Aston Villa a déjà assuré avoir refusé une offre de 29 M€ venue de Chine tandis que, selon nos informations, le joueur n’est pas pressé de trancher et se donne du temps pour se décider (Liverpool est aussi intéressé).

L’OM va devoir séduire

Dans l’entrejeu, John Obi Mikel reste une piste envisagée : « Les discussions avancent bien, il est très intéressé par le projet de l’Olympique de Marseille. Les discussions qu’ils a eues avec Andoni Zubizarreta et le président de l’Olympique de Marseille ont été constructives », nous avait fait savoir il y a quelques jours une source proche du dossier. Seulement, la présence d’autres formations aux moyens importants complique la tâche du club français : « Le joueur écoute attentivement le projet de l’OM et reste intéressé. Mais il y a beaucoup d’argent proposé par d’autres gros clubs. C’est un dossier compliqué », nous précise une source impliquée dans les discussions concernant le Super Eagle.
Enfin, en attaque, plusieurs profils ressortent. Celui de Paul-Georges Ntep, en fin de contrat au mois de juin à Rennes, plaît à Rudi Garcia et ses équipes, tout comme celui de l’Espagnol Iker Muniain (Athletic Bilbao) dont la clause libératoire, certes négociable, est tout de même fixée à 45 M€. Reste la piste menant au Français Grégoire Defrel (Sassuolo) mais, là encore, rien n’est gagné : « Il est vrai que Marseille est intéressé. C’est un club très important. Qu’un club de cette dimension s’intéresse à Grégoire, ça fait plaisir. (...) Je peux vous dire, ça date d’il y a quelques jours seulement, qu’ils (les dirigeants de Sassuolo) ont refusé une offre de 30 M€ en provenance de Chine », nous avait affirmé son agent, Giampiero Pocetta, ce jeudi. À l’OM de bien dépenser ses 75 M€.