Michy Batshuayi, l'attaquant de Chelsea, doit-il demander un prêt au mercato d'hiver ?

Michy Batshuayi, l'attaquant de Chelsea, doit-il demander un prêt au mercato d'hiver ?



Remplaçant de luxe d'un Diego Costa indiscutable à la pointe de l'attaque de Chelsea, Michy Batshuayi peine à voir grimper son temps de jeu chez les Blues. De là à penser à un départ cet hiver ? Deux de nos journalistes ne sont pas d'accord.

Il n'a pas de temps à perdre

Soixante-seize minutes disputées en Premier League, aucune titularisation, huit apparitions, un but. En treize journées de Championnat d'Angleterre, Michy Batshuayi n'a pas eu vraiment l'occasion de prendre son pied. Recruté pour 40 millions d'euros l'été dernier en provenance de l'OM, le Belge est le remplaçant de Diego Costa, et sa situation est loin d'aller en s'améliorerant, surtout avec la réussite de l'Espagnol (dix buts en PL) et la dynamique des Blues (sept succès de suite en Championnat). À vingt-trois ans, l'ancien attaquant marseillais n'a peut-être pas le temps de vivre une saison complète sur un banc, à un âge où il est bon d'enchaîner de l'expérience et donc du temps de jeu pour s'aguerrir au haut niveau. Un prêt de six mois pour ensuite revenir et concurrencer davantage le numéro 9 de Chelsea ne pourrait-il pas être une bonne idée ?

Chelsea ne pourra pas lui offrir plus cette saison

Surtout que cette saison, et c'est là le souci majeur, Chelsea ne dispute que des compétitions nationales. Sans Coupe d'Europe, Antonio Conte est moins contraint au turnover. Et jusqu'en juin, il ne reste plus que la Premier League et la Cup pour les Blues, éliminés en League Cup à West Ham fin octobre (2-1). Avec, d'ailleurs, un Michy Batshuayi qui a disputé les trois matches de cette compétition en tant que titulaire (deux buts). Exceptée la période de Noël, où les entraîneurs sont quasiment dans l'obligation de faire tourner, ou une blessure de Diego Costa, la suite de la saison risque de sembler bien longue pour Batshuayi.

Sa place avec la Belgique est en jeu

Là aussi, il prend davantage place sur le banc que dans un onze de départ. Le fait d'être remplaçant en club n'aide pas Michy Batshuayi à convaincre Roberto Martinez de croire en lui dès le coup d'envoi. Au sein d'une sélection belge où les attaquants de talents sont légion (Lukaku, Benteke, Carrasco, Hazard, ...), pas simple de peser au sein de cette féroce concurrence. En neuf sélections, Batshuayi n'a été titulaire qu'à une seule reprise, face à la Finlande en juin dernier. À un an et demi de la Coupe du monde 2018, s'il veut peser et croire en ses chances de porter son pays sur le terrain, ce n'est pas depuis le banc de Chelsea qu'il pourra y arriver...
Fourni par Blogger.