PSG : deux pistes pour remplacer Emery

PSG : deux pistes pour remplacer Emery


Après une énième défaite à Guingamp ce samedi (1-2), le Paris Saint-Germain pourrait vite changer les choses. Et quand ça va mal, c'est souvent l'entraîneur qui trinque. Deux pistes seraient déjà à l'étude.


Ça y est, c’est la crise au Paris Saint-Germain. Outre un niveau de jeu pas franchement flamboyant, ce sont les résultats qui inquiètent. Ce dimanche soir, le PSG pourrait se retrouver à sept points de Nice si les Aiglons l’emportaient à domicile contre Dijon, mais aussi à six points de Monaco et sa deuxième place si les joueurs du club de la Principauté prenaient les trois points ce dimanche soir dans le choc de cette 18e journée contre l’Olympique Lyonnais au Stade Louis II.
Ce samedi après-midi, les joueurs d’Unai Emery se sont à nouveau inclinés, cette fois contre l’En Avant Guingamp, club coaché par Antoine Kombouaré, un ancien de la maison (1-2). Sur les cinq dernières rencontres de Ligue 1, le club de la Ville Lumière ne l’a emporté qu’à deux reprises (contre Angers et face à Lille) contre deux défaites et un match nul, ce qui contraste nettement avec les résultats de l’année passée avec Laurent Blanc. Sans parler du fait que les Parisiens joueront leur huitième de finale de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone en février prochain.

Deux noms pour remplacer Emery

Lorsque les résultats sont moins bons, c’est souvent l’entraîneur le premier fusible. Et cela pourrait être à nouveau le cas cette fois à Paris. Selon Le Parisien, qui cite des sources italiennes, les dirigeants franciliens se seraient mis à la recherche d’un nouvel entraîneur au profil très expérimenté pour redresser la barre en Ligue 1 et surtout maximiser leurs chances contre le club catalan en C1. Toujours selon le site du quotidien, deux noms se détacheraient aujourd’hui si Nasser Al-Khelaïfi, le président, était amené à se séparer de son technicien basque.
Robert Mancini, libre depuis son licenciement de l’Inter Milan au tout début de la saison, est l’un des deux. Le coach avait été approché par le PSG en 2014. Seul problème, il aimerait avoir la main sur le recrutement - entre autres - ce qui ne correspond pas à l’organisation du PSG actuel. Le second est plus âgé : Fabio Capello. À 70 ans, l’ancien entraîneur du Real Madrid et de la Juventus Turin notamment, a le profil, mais son âge a, toujours d’après les informations du Parisien, toujours constitué un frein à son arrivée. Le PSG a, pour le moment, démenti toutes prises de contact avec les deux techniciens italiens, mais les jours d’Unai Emery à la tête du Paris Saint-Germain semblent d’ores et déjà comptés...



Fourni par Blogger.